top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJade

Comment se tirer les cartes à soi-même ?



C'est un problème qui revient encore et toujours chez bon nombre de praticien.nes du tarot (et des oracles) : se tirer les cartes à soi-même et comprendre les tirages pour soi.

Combien de ces phrases je peux entendre chaque semaine ? "Mes tirages pour moi sont faux", "Je ne comprends rien quand je tire les cartes pour moi", "Je ne sais pas si c'est moi qui projette ou le message des cartes",...


Beaucoup !


Aujourd'hui je vous propose de découvrir quelques conseils afin de vous tirer les cartes à vous-même, tout aussi bien qu'à votre entourage !



Conseils pour apprendre à se tirer les cartes de tarot à soi-même
Comment se tirer les cartes à soi-même ?



#1 - Pourquoi c'est si difficile ?


Tout simplement à cause du manque de distance. Vous êtes directement concerné.e par le problème que vous posez face à vos cartes. Vous vous inquiétez de la réponse, vous avez des émotions liées à la situation, vous stressez, vous avez peur, vous espérez.


Bref, vous êtes la première personne concernée par la question. Quand vous tirez les cartes à autrui, il y a une distance. Peu importe à quel point vous êtes proche de la personne à qui vous tirez les cartes, vous êtes plus objectif.ves que lorsque vous êtes directement concerné.e par la question.


Résultat : le mental prend le dessus



#2 - Prenez du recul



Je sais, ce n'est pas facile. Mais il est essentiel de comprendre que l'avenir de votre vie ne se jouera pas en un tirage de cartes, ùême si la question que vous posez vous prend aux tripes, que votre coeur palpite pendant que vous mélangez les cartes... D'ailleurs si c'est le cas, ce n'est peut-être pas le bon moment pour tirer les cartes.

Prendre du recul c'est faire le vide et apaiser les émotions intenses avant de procéder à votre tirage. Pour obtenir un tirage clair, il faut avoir les idées claires.


Prendre du recul, c'est aussi ne pas trop se mettre la pression à chaque tirage et alimenter la croyance que vous n'arrivez jamais à vous tirer les cartes.

À force de vous dire que vous ne pouvez pas vous tirer les cartes, vous entrez dans un cercle vicieux de doutes qui va confirmer cette croyance.


Une solution ? Chaque soir, tirez une carte pour prendre conscience de la leçon que vous devez garder de la journée écoulée. Écrivez ce que vous pensez, ressentez et déduisez. Observez la pertinence de la carte tirée avec certains éléments de votre journée.


Pourquoi faire ? Cet exercice vous fera reprendre confiance en vous et en votre capacité à lire les cartes pour vous.



#3 - Prenez le tirage tel qu'il est


Tout en ne vous limitant pas à 2 mots-clés par carte, ne cherchez pas 100 interprétations, ne recouvrez pas votre tirage par des dizaines de cartes "complémentaires" (une pratique que je comprends très peu et que je ne pratique absolument pas).


Le tirage que vous avez obtenu, est celui que vous avez besoin de lire, maintenant. Bien-sûr, la vérité absolue ne se reflètera jamais dans un tirage de cartes. Mais essayez de vous limiter aux cartes obtenues lors de votre séance de tirage que vous avez réalisé.


Ne vous contentez pas de voir le Diable apparaître et pris.e de panique, de ranger toutes les cartes en vous disant "J'y arrive jamais pour moi de toute façon"...


Explorez en profondeur un tirage que vous ne comprenez pas. Ne vous fermez pas même s'il est peu agréable, même s'il est plus difficile à comprendre que d'habitude. Il porte un message, à vous de le déceler. Tout n'est pas évident avec le tarot, et c'est ok. Il faut en avoir conscience et accepter que les tirages sont une exploration.


Des exemples ? Le Diable est tombé mais vous ne comprenez pas ? Partez de ses mots-clés, de ses énergies et identifiez dans votre vie d'abord ce qui peut s'y rattacher. Ensuite, est-ce que ces éléments influencent votre question/situation ?

De quelle façon ?

Faîtes le même travail pour toutes les cartes de votre tirage.




Pour finir


Avec un peu d'habitude, beaucoup de patience et de confiance, se tirer les cartes à soi devient aussi facile que de tirer les cartes à autrui. Il y aura toujours des moments où les tirages sembleront moins évidents, moins clairs. Laissez de côté un tirage qui décidément ne vous parle pas, ne signifiera pas que vous n'arrivez jamais à vous tirer les cartes. Il faut accepter aussi que vous êtes humain.es avec vos émotions et avec vos limites.

231 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page